Coupe du monde U17 : le Mali repart avec deux distinctions individuelles !

La Coupe du monde U17 Indonésie 2023 s’est clôturée ce samedi avec la victoire de l’Allemagne sur la France en finale (2-2, 4-3 ap. t.a.b). Comme à l’accoutumée, les distinctions individuelles ont été attribuées dans la foulée. Le Mali, médaillé de bronze après sa victoire sans appel samedi face à l’Argentine (0-3), repart d’Asie avec deux récompenses dans son escarcelle.

Métronome du milieu de terrain des Aiglonnets, Hamidou Makalou, 2 buts et 1 passe décisive en 7 apparitions, s’est vu décerner le Ballon d’argent, lequel récompense le deuxième meilleur joueur du tournoi. Il devance son homologue français Mathis Amougou, Ballon de bronze, et auteur du deuxième but tricolore synonyme d’égalisation ce samedi face aux Allemands, au Stadion Manahan de Jakarta. Le Ballon d’or de la compétition revient à l’attaquant de la Nationalmannschaft Paris Brunner, ayant ouvert le score sur penalty contre la France, et ayant terminé le tournoi avec un total de 5 réalisations.

Le Mali n'a pas volé les honneurs

Buteur à cinq reprises et quatre fois passeur décisif, Ibrahim Diarra aurait amplement pu prétendre au Ballon d’argent voire d’or. Néanmoins, il se console avec le Soulier d’argent, attribué au deuxième meilleur buteur de la compétition. Il arrive derrière l’avant-centre argentin Agustin Ruberto, sacré Soulier d’or grâce à ses 8 pions, mais termine devant un autre élément de l’Albiceleste, Claudio Echeverri, ayant hérité du Soulier de bronze à la faveur de ses 5 chocolats.

Une belle moisson pour les Maliens, qui ne déméritent pas, au vu de leur parcours. Pour mémoire, Ibrahim Diarra et ses coéquipiers ont notamment éliminé l’ancien vice-champion, le Mexique, avec la manière en lui infligeant une cinglante manita (5-0) en huitièmes de finale.

Coupe du monde U17 : le Mali repart avec deux distinctions individuelles !
Prudence Ahanogbe