Coupe du monde U17 : “nous sommes le Mali”, Ibrahim Diarra prévient la France

Le capitaine de l’équipe du Mali des moins de 17 ans, Ibrahim Diarra, ne fait aucun complexe avant de d’affronter la France, mardi en demi-finale de la Coupe du monde U17 Indonésie 2023.

Samedi au Stadion Manahan de Java, Ibrahim Diarra a délivré les Aiglonnets face au Maroc. En reprenant dans le but vide une frappe repoussée d’Ibrahim Kanaté à neuf minutes de la fin du temps réglementaire (1-0, 81e), le capitaine courage malien a permis à son équipe d’obtenir le dernier sésame pour les demi-finales. Cette réalisation, sa troisième en cinq matches dans le tournoi, venait parachever la domination malienne, mais permettait aussi aux garçons de Soumaïla Coulibaly de prendre leur revanche sur le Maroc qui les avait battus en demi-finale de la CAN U17 en mai.

« Nous sommes le Mali »

« Le Maroc est une équipe très solide, regroupée en bloc bas, et qui concède très peu de buts. Mais avec les consignes des entraîneurs, on a pu casser le bloc et on a profité de cette victoire. Maintenant, Dieu merci, on va préparer la demi-finale comme les autres matchs », a déclaré le numéro 8 malien en zone mixte. « Ensuite, c’est contre la France », a rebondi le journaliste. Puis Diarra de répondre : « Oui, c’est normal. Nous aussi, nous sommes le Mali. »

Cette réplique témoigne le caractère du joueur que les rumeurs envoyaient au Barça fin septembre – rumeurs finalement démenties par son club d’Africa Foot. Dans une vidéo circulant sur X (anciennement Twitter), on peut voir l’ailier haranguer ses coéquipiers dans les vestiaires après le match en ces termes : « Déjà cinq matchs joués. (…) Il ne reste que deux matchs pour écrire l’histoire. (…) Jusqu’à présent, le peuple malien compte sur nous. On n’a plus droit à l’erreur. On continue jusqu’au bout. »

Si la France enchaine sa deuxième demi-finale au Mondial U17 après 2019 (l’édition 2021 ayant été annulée pour cause de Covid-19), le Mali fait lui partie du dernier carré pour la troisième fois en quatre éditions après 2015 et 2017.

Coupe du monde U17 : “nous sommes le Mali”, Ibrahim Diarra prévient la France
Prudence Ahanogbe