Bilal El Khannouss, Maroc

C’est la sensation du onze de départ du match pour la 3e place de la Coupe du monde 2022 entre la Croatie et le Maroc ! Appelé pour la première fois en A avant le tournoi et toujours en attente de sa première cape, Bilal El Khannouss a été titularisé par Walid Regragui.

Agé de seulement 18 ans, le milieu offensif de Genk est présenté comme un futur crack et son apparition était attendu avec impatience par les supporters des Lions de l’Atlas. Rien qu’en première période, à l’heure où nous écrivons ces lignes, le jeune talent a laissé apprécier ses qualités techniques, à l’image de ce une-deux avec Sofiane Boufal à l’entrée de la surface adverse. Par péché de jeunesse, le Marocain a en revanche perdu le ballon qui a conduit au deuxième but adverse…

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Bilal El Khannouss (@bilalekns_34)

Né en Belgique et international belge jusqu’en U18, El Khannouss a opté pour le pays de ses parents en 2021. Il a d’abord été appelé chez les jeunes et donc en A durant ce Mondial. Très apprécié par ses coéquipiers, le natif de Strombeek-Bever a hérité du statut de «mascotte» durant le tournoi. «Le fait de tous les jours m’entraîner avec eux, l’ambiance qu’il y a entre nous et la manière dont ils s’occupent de moi, c’est déjà quelque chose d’extraordinaire», confiait récemment le joueur à sa mère, Karima, citée par la RTBF. Avec sa titularisation pour un match de cette importance, le Marocain vit un rêve éveillé !