Mbokani vers un 8e pays !

Après la RDC, la Belgique, la France, l'Allemagne, l'Ukraine, l'Angleterre et le Koweït, Dieumerci Mbokani, footballeur-baroudeur, s'apprête à découvrir, à 37 ans, un 8ème pays de sa carrière entamée il y a plus de vingt ans.

Inusable Mbokani ! L'attaquant congolais, qui sort d'un exercice à 16 buts en D2 belge sous les couleurs de Beveren, a décidé de rallier le FC Noah… en Arménie ! Le club, basé à Erevan, la capitale du pays, n'avait fini qu'en 8ème position (sur 10 équipes) lors du dernier championnat. Pour cette équipe et plus largement pour la ligue arménienne, avoir un joueur comme Mbokani dans ses rangs est une belle opération. Capé à 48 reprises (22 buts) avec la sélection congolaise et plus appelé depuis mars 2022, le buteur d'1 mètre 86 a fait des ravages presque partout où il est passé. En carrière, le natif de Kinshasa a inscrit la bagatelle de 327 buts en 460 matchs ! Et même à son âge canonique, il devrait continuer d'augmenter ce total au sein de la première division arménienne.

Un choix par défaut ?

L'ancienne idole du TP Mazembe n'avait sans doute pas planifié de venir un jour jouer dans le Caucase. Malgré sa saison prolifique avec Beveren (16 buts comme nous l'évoquions plus haut), avec qui il n'a pas souhaité poursuivre faute d'avoir trouvé un accord sur le plan financier, Mbokani n'a pas réussi à susciter l'intérêt de formations de Jupiler Pro League. “Certains clubs ne comprennent pas le football. Ils regardent mon âge et préfèrent faire venir des jeunes joueurs qu'ils pourront revendre avec une plus-value. Mais si vous me regardez jouer, vous ne diriez pas que j'ai largement passé la trentaine.” avait-t-il pesté il y a quelques jours auprès du média Het Nieuwsblad. Son constat est lucide. Car il est vrai qu'après 30 ans, même en étant performant, de nombreux joueurs ont du mal à trouver un nouveau contrat en raison de leur âge. L'Arménie n'était peut-être pas l'endroit dont il rêvait, mais au moins, il y sera désiré. Et sans doute admiré grâce à ses buts.

Mbokani vers un 8e pays !
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.