Mido, Shehata et Hossam Hassan font partie des 5 candidats pour le poste de sélectionneur.

Après le traumatisme généré par l’élimination dès les 8es de finale de «sa» CAN 2019, la Fédération égyptienne (EFA) a connu de profonds bouleversements avec le limogeage du sélectionneur Javier Aguirre et la démission du président de l’instance, Hani Abo Rida. Désormais dirigée par un comité de normalisation sur décision de la FIFA, l’EFA commence peu à peu à repartir de l’avant. Dans ce cadre, le président de l’instance, Amr El-Ganainy, a annoncé ce dimanche le nom des 5 finalistes en lice pour le poste de sélectionneur des Pharaons, dont l’identité sera dévoilée la semaine prochaine. Comme indiqué il y a quelques semaines, seuls des techniciens locaux ont été retenus.

Parmi ces candidats, on retrouve… Hassan Shehata. A 72 ans, l’homme qui a guidé l’Egypte vers trois sacres consécutifs lors des CAN 2006, 2008 et 2010 postule à un incroyable retour ! Sa capacité à ramener de l’ordre au sein de la sélection en fait le favori aux yeux de la presse locale. Son plus sérieux concurrent se nomme Hossam El Badry, qui a déjà dirigé la sélection U23 et qui a connu de multiples succès lors de ses passages sur le banc d’Al Ahly.

Vainqueur de 3 CAN en tant que joueur et désormais entraîneur de Smouha, le sanguin Hossam Hassan fait également partie des finalistes, lui qui a déjà dirigé une sélection (la Jordanie). L’ancien coach du Zamalek, Ehab Galal, et l’ex-attaquant de l’OM, Ahmed Hossam Mido, qui a débuté sa carrière d’entraîneur en 2014 et qui dirige actuellement Misr El Maqasa au pays, complètent ce casting. Verdict dans les prochains jours !