Dix jours après l’annonce de la décision de la Confédération africaine de football (CAF), qui a décidé de faire rejouer la finale retour de la Ligue des champions entre l’Espérance Tunis et le Wydad Casablanca (1-1 à l’aller), ce match continue de faire couler beaucoup d’encre !

Alors que les deux clubs ont officiellement été notifiés de la décision du comité exécutif de la CAF cette semaine, le président du WAC, Said Naciri, a affirmé auprès de la chaîne Arryadia qu’il va saisir le Tribunal Arbitral du Sport (TAS). Pourtant considéré comme le grand bénéficiaire de la décision de la CAF, qui a annulé le sacre de l’Espérance, le club marocain attendait encore plus et il réclame la victoire sur tapis vert !

Pour rappel, le match avait été définitivement interrompu à la 60e minute lorsque les joueurs du WAC ont remarqué, en contestant un but refusé à tort, que la VAR ne fonctionnait pas, et qu’ils ont refusé de reprendre la partie. S’estimant flouée, l’ES Tunis a déjà fait savoir qu’elle va saisir le TAS suite à la décision de la CAF.