Alors que des heurts meurtriers frappent le Gabon depuis mercredi soir et la réélection très contestée d’Ali Bongo et la vague d’arrestations qui a suivi, les Panthères disputeront dans ce contexte pesant un match amical au Soudan ce vendredi (17h GMT). Une rencontre que le capitaine de la sélection, Pierre-Emerick Aubameyang, entend mettre à profit au nom de la paix.

« Je ne suis pas un politicien mais un footballeur (…) Alors je vais jouer au football avec l’équipe nationale du Gabon, représenter mon pays demain contre le Soudan, jouer ce match pour toutes les familles touchées au Gabon. Nous allons jouer pour la chose qui nous tient le plus à cœur et (…) qui jusqu’à aujourd’hui a toujours bien décrit le Gabon : LA PAIX« , a souligné le buteur du Borussia Dortmund sur son compte Twitter. Si l’instabilité politique perdure au Gabon, la question de la ré-attribution de l’organisation de la CAN 2017 à un autre pays pourrait se poser…