Nommé sélectionneur du Gabon à 43 jours de la CAN 2017, José Antonio Camacho a subi un terrible camouflet en ne parvenant pas à qualifier les Panthères pour les quarts de finale de leur CAN. Même si son contrat court jusqu’en 2018, le technicien espagnol s’est montré très flou au sujet de son avenir dimanche soir après le match nul face au Cameroun (0-0), synonyme d’élimination.

« Parler de l’avenir est prématuré. Nous sommes tristes du fait de ne pas nous être qualifiés. Si je vais rester ? Nous en parlerons. Ce n’est pas le moment. Il faut parler avec les joueurs, avec tout le monde« , a botté en touché l’ancien coach du Real Madrid devant la presse. « Nous avons joué de façon régulière et moyenne, mais il nous a manqué les deux points perdus contre la Guinée-Bissau pour nous qualifier. »

——————————————————————————————–