Limogé de son poste de sélectionneur du Gabon en mars dernier après la non-qualification pour la CAN 2019, Daniel Cousin réclame encore 341 500 € (224 millions de Francs CFA) à la Fédération gabonaise de football et à l’Etat gabonais au titre d’arriérés de salaire, indique So Foot. Ces sommes portent sur son mandat de sélectionneur et sur ses fonctions de manager général des Panthères (juin 2014-août 2018).

Selon la même source, l’ancien buteur a «adressé un courrier de relance au ministère des Sports, et sans réponse de ce dernier, l’affaire pourrait se terminer devant la FIFA.» Pour rappel, Cousin avait été régularisé d’une partie de ses impayés en février, sans quoi la somme réclamée serait encore plus importante…

Sur le même sujet : limogé, Daniel Cousin vide son sac !