belhanda

Younès Belhanda n’est plus un joueur de Galatasaray. Ce mercredi, le club stambouliote a annoncé avoir résilié unilatéralement le contrat du milieu offensif de 31 ans après que celui-ci ait tenu des propos «portant atteinte et insultant l’image du club et la réputation des membres du conseil d’administration du club».

A l’issue du match nul concédé dimanche à domicile face à Sivasspor (2-2), l’international marocain avait sérieusement épinglé ses dirigeants au micro de beIN Sports. «Bien sûr que l’état du terrain nous affecte. On est Galatasaray. Normalement, les dirigeants doivent trouver une solution, ils savent qu’on aime jouer au football, redoubler les passes. Il faut arrêter de se regarder sur Twitter et Instagram, de regarder ce qui se passe dans la presse. Viens t’occuper du stade ! (…) Même le terrain du centre d’entraînement est meilleur, est-ce que c’est normal ? Ils doivent recruter le meilleur jardinier du monde», avait asséné l’ancien Montpelliérain et Niçois, qui avait rejoint Istanbul en 2017 et dont le bail expirait initialement en juin prochain.

Auteur de 6 buts et de 3 passes décisives en 22 matchs de championnat cette saison, le natif d’Avignon se retrouve donc libre de tout contrat et susceptible de s’engager avec le club de son choix. Une bonne affaire pour les intéressés, même si le Lion de l’Atlas risque de devoir attendre l’été pour rebondir, à moins d’opter pour un championnat exotique, lui dont le nom circule dans le Golfe depuis plusieurs mois…

Les propos de Belhanda

Le communiqué du club