Habituée aux polémiques internes, la sélection guinéenne n’a pas changé ses habitudes à l’approche de sa grande rentrée qui verra le Syli National affronter le Cap-Vert (10 octobre) et la Gambie (13 octobre) en match amical. Dans un communiqué publié lundi soir, la Fédération guinéenne (Feguifoot) accuse en effet l’attaquant Seydouba Soumah, qui faisait partie des 23 joueurs convoqués par Didier Six pour ce rassemblement, d’avoir «décidé de bouder la sélection en inventant une fausse blessure».

Le buteur avait indiqué s’être blessé avec son club du Partizan Belgrade lors du match contre Charleroi (1-2) jeudi dernier en Ligue Europa, mais il était pourtant bel et bien titulaire lundi en championnat contre Backa Palanka (2-1). Pour la Feguifoot, tout ceci «confirme cette thèse de blessure ‘diplomatique’ qu’il a inventé pour ne pas prendre part aux deux matchs amicaux, oubliant certainement que le monde est devenu un village planétaire.»

«L’attitude de Seydouba Soumah a mis le sélectionneur national Didier Six dans une colère noire, au point qu’il a laissé entendre ce lundi, qu’il va réfléchir sérieusement sur l’avenir de ‘Konkolet’ avec la sélection guinéenne», a conclu l’instance. Dans le contexte sanitaire actuel, l’attaquant aurait-il subi des pressions de son club l’incitant à ne pas voyager ? Quoi qu’il en soit, le milieu de terrain Ibrahima Camara (Moreirense/Portugal) a été appelé en renfort afin de le remplacer.