Pas de miracle pour cette finale du Mondial des clubs à Abou Dhabi. Les Corbeaux du Tout Puissant Mazembe se sont logiquement inclinés 3 buts à 0 devant l’Inter de Milan. Un début de match catastrophique, but de Pandev à la 13′ et de Samuel Eto’o à la 17′ a tué le suspens d’entrée. Biabiany a clôturé la marque à la 85′. Mais cette première finale de l’histoire du TP Mazembe laissera une très bonne impression d’un football africain dignement représenté.