Sikawze 

C’est l’un des grands noms de l’arbitrage africain des dix dernières années qui tire sa révérence. A 43 ans, Janny Sikazwe va stopper sa carrière d’arbitre, révèle la presse zambienne ce mercredi. La Fédération zambienne de football (FAZ) devrait prochainement officialiser l’information.

La carrière internationale de l’officiel s’est réellement envolée en 2012 lorsqu’il a dirigé son premier match à la CAN. Il a ensuite atteint le sommet en officiant lors de la finale de l’édition 2017 remportée par le Cameroun face à l’Egypte (2-1) au Gabon. Sikazwe compte aussi à son actif une finale du Mondial des clubs (Real Madrid- Kashima Antlers en 2016), deux matchs à la Coupe du monde 2018 et un cette année au Qatar (Belgique 1-0 Canada).

Malheureusement, le sifflet zambien restera surtout célèbre pour sa prestation lunaire lors du match de groupes de la CAN 2022 entre le Mali et la Tunisie (1-0) en janvier dernier. Victime d’une insolation, Sikazwe avait perdu les pédales et sifflé le coup de sifflet final une première fois à la 85e minute (!), avant de se raviser puis d’entériner définitivement la fin du match après seulement 89 minutes et 46 secondes alors qu’un long temps additionnel était pressenti. Ce “coup d'éclat” avait entériné sa fin de tournoi de manière très précoce.

Au dernier Mondial, sa prestation lors de Belgique-Canada avait également fait débat avec deux penalties oubliés pour les Canucks. A sa décharge, la VAR ne l’avait pas aidé en ne l’informant pas de ses erreurs. A noter que le Sud-Africain Victor Gomes (40 ans), qui fait lui aussi partie de l'élite africaine de l'arbitrage et qui a lui aussi officié au Qatar, devrait également annoncer sa retraite dans les prochains jours.