En 2016, sous la direction d’Issa Hayatou, la Confédération africaine de football (CAF) nouait un contrat d’un montant d’un milliard de dollars (906 millions d’euros) avec l’agence Lagardère Sports portant sur les droits médias et marketing du football africain pour la période 2017-2028. Mais le ton a changé en 2017 avec l’arrivée d’une nouvelle équipe dirigeante qui a désavoué cet accord controversé en le considérant comme pas le plus profitable pour le football africain. Depuis la CAF et Lagardère Sports s’affrontent par tribunaux interposés.

Mais ce feuilleton devrait toucher à son terme. Ce mardi, le journaliste de la BBC, Osasu Obayiuwana, révèle en effet que les deux parties ont convenu d’un accord à l’amiable pour régler leur différend. Déposé auprès de la Chambre de commerce internationale à Lausanne, en Suisse, celui-ci stipulerait que l’instance panafricaine doit s’acquitter de 25 millions de dollars auprès de la firme française pour mettre fin au litige.

Nous avons signé l'accord en novembre, juste avant Mondial. Les 25 millions de dollars dus à Lagardère seront payés en plusieurs versements. Le règlement a été déposé auprès de la Chambre de commerce internationale, donc c'est bien que ce soit enfin terminé“, a précisé un membre du comité exécutif de la CAF sous couvert d'anonymat.