Comme annoncé en début de mois par le président de la CAF, Issa Hayatou, la Ligue des champions et la Coupe de la CAF vont subir un véritable bouleversement à partir de la saison prochaine avec le passage à quatre groupes, contre deux actuellement. La CAF indique ce lundi que sa commission des compétitions interclubs a validé le 24 mai cette nouvelle formule, tout en donnant plus de précisions à ce sujet.

« A l’issue du tour préliminaire, 32 équipes seront qualifiées pour les 16es de finale dans chacune des compétitions. Les vainqueurs des 16es de finale en Ligue des champions seront, après tirage au sort, répartis en quatre groupes de quatre équipes. A l’issue d’une formule championnat avec des matchs aller-retour, Les deux premiers de chaque groupe seront qualifiés pour les quarts de finale qui ouvrent une nouvelle phase d’élimination directe avec des matchs en aller-retour jusqu’à la finale« , a expliqué l’instance dirigeante du football africain dans un communiqué.

« En Coupe de la Confédération, les 16 équipes qualifiées après les 16es de finale devront passer par un tour de cadrage où elles affronteront les perdants des 16es de finale de la Ligue des champions (comme c’est déjà le cas actuellement, sauf que le nombre de participants est doublé, ndlr) pour dégager les 16 équipes admises en phase de groupes. Dès lors le format sera le même qu’en Ligue des champions jusqu’à la finale« , ajoute l’instance qui siège au Caire.
Seul effet pervers de ce système attrayant : les calendriers risquent d’être surchargés : de 18 dates actuellement, les compétitions interclubs passeront à 20 la saison prochaine, indique la CAF, qui précise qu’elles se dérouleront entre mars et novembre.