Dossier chaud en vue pour la Confédération africaine de football (CAF). A la suite du match nul et vierge concédé samedi à domicile contre le WAC Casablanca (0-0) en quart de finale aller de la Ligue des champions, Horoya a adressé un courrier de protestation à l’instance panafricaine pour dénoncer «l’arbitrage partial et scandaleux» de l’arbitre gabonais Eric Otogo Castane. Face aux «cas flagrants de tricheries avérée», les Guinéens demandent des sanctions à l’encontre de l’officiel. Le HAC se plaint notamment de trois penalties oubliés :

« A la 26e minute, notre attaquant Ocansey Mandela, maillot numéro 30, a été victime d’une bousculade flagrante sur le dos dans la surface de réparation dans le champ visuel de l’arbitre qui était très proche de l’action et qui devrait être logiquement sanctionnée par un penalty, conformément aux dispositions de la loi 14, en faveur du Horoya AC, qu’il s’est obstiné à ne pas siffler à la surprise générale des spectateurs.

A la 29ème, le même joueur Ocancey Mandela, a été fauché à l’entrée de la surface de réparation, occasionnant une faute que l’arbitre a refusé d’accorder à Horoya.

Enfin, à la 65ème minute une manipulation manifeste du ballon (de la main, ndlr) par le joueur du WAC numéro 29, dans sa surface de réparation, a été sifflée cette fois-ci par l’arbitre. Au moment où le public exultait dans les gradins pour accueillir l’exécution du penalty, l’arbitre assistant Issa Yaya du Tchad s’agita pour interpeller l’arbitre et lui demander d’annuler le penalty sans raison valable, à la stupéfaction générale des officiels, du public et curieusement de la délégation marocaine. »

La saison passée, la CAF avait sanctionné les arbitres Mehdi Charef (Algérie) et Janny Sikazwe (Zambie) suite à des « erreurs manifestes » en demi-finale et en finale mais les officiels s’en étaient tirés avec une suspension provisoire levée au bout de quelques semaines. Plus récemment, l’arbitre camerounais Max Depadoux Effa Essouma a été suspendu un an suite à une grosse polémique en Coupe de la CAF.