Tous deux auteurs d’une entame ratée en phase de groupes de la Ligue des champions, l’AS Vita Club et Mamelodi Sundowns s’affrontent ce mercredi pour le choc de la 2e journée.


C’est LE choc de cette 2e journée de la phase de groupes de la Ligue des champions. Finaliste de l’édition 2014, l’AS Vita Club reçoit ce mercredi Mamelodi Sundowns, sacré l’an passé. Avec un match nul à domicile contre Saint George (0-0) pour le tenant du titre et une défaite face à l’Espérance Tunis (1-3) pour les Congolais, les deux clubs sont entrés du mauvais pied dans cette phase de poules. Bénéficiant de l’avantage du terrain dans un stade des Martyrs qui s’annonce chaud bouillant, les poulains de Florent Ibenge partent toutefois favoris puisque les sites de paris sportifs en direct ont fixé la cote de leur victoire à 1,77, contre 3 pour un nul et 3,20 pour un succès sud-africain.

Il faut dire que les Dauphins Noirs sont surmotivés à l’idée de disputer cette rencontre. En effet, l’an passé, ils avaient été disqualifiés de la phase de groupes pour avoir aligné un joueur inéligible et les Sundowns, qu’ils avaient éliminés au tour précédent, en avaient profité pour être repêchés, avec la réussite que l’on connaît… Ce mercredi sera donc l’occasion de remettre les pendules à l’heure !

L’ES Tunis dans le viseur

« Au-delà de tout ce qui va se passer, on a surtout l’état d’esprit de prendre des points. C’est tout ce qui nous intéresse« , a tenté de tempérer Ibenge en conférence de presse. « On a fait un faux pas au premier match. Maintenant, ce n’est pas rédhibitoire, on a l’occasion de se relancer pour ce match. En général, quand on est tenant du titre, on est classé parmi les favoris de la compétition. Donc, sur ce match, on a un ogre devant nous. A nous d’être suffisamment malins comme les petits Poucets pour pouvoir les terrasser. »

En effet, outre cet aspect symbolique, ce match vaudra cher sur le plan comptable avec la possibilité de se rapprocher du leader, l’Espérance Tunis, accrochée par Saint George (0-0) mardi. En cas de succès, Vita Club reviendrait à un point des Tunisiens, tandis que Mamelodi peut espérer les recoller s’il s’impose à Kinshasa.