Ligue des champions CAF : un nul frustrant pour le TP Mazembe face à Al Ahly

Ce samedi, le TP Mazembe a enregistré un match nul (0-0) au stade Mazembe de Lubumbashi face à Al Ahly, en demi-finale aller de Ligue des champions de la Confédération africaine de football (CAF). Face à des Égyptiens acceptant la domination, les Congolais ont manqué d’efficacité. Un impair qui pourrait coûter cher dans une semaine au Caire.

La première occasion du match ne tardait pas à intervenir. À peine 50 secondes après le coup d’envoi, Al Ahly provoquait le premier frisson via un corner botté de la droite. La déviation congolaise au premier poteau frôlait le second poteau, et ce, au grand dam d’un Diable Rouge trop court pour reprendre de la tête dans le but vide (1ere). Les Égyptiens alertaient de nouveau l’arrière-garde congolaise sur un long coup franc, sans danger toutefois, dans la minute suivante (2e).

Les Cairotes se retranchaient ensuite dans leurs bases, laissant volontairement le cuir à leurs adversaires. S’ensuivait une ribambelle de situations et d’occasions lushoises non concrétisées. Alors que ses coéquipiers réclamaient sans succès un penalty quelques minutes plus tôt, Glody Likonza manquait ainsi sa reprise acrobatique au second poteau à la suite d’un centre de Philippe Kinzumbi depuis la droite (18e). Dans le temps additionnel, son coéquipier butait dans la surface sur Mostafa Shobeir, en état de grâce depuis quelques semaines (45e+1), avant un sauvetage sur la ligne par la défense cairote (45e+2).

Inefficace, le TP Mazembe frustré par la VAR

Les deux formations partaient à la pause avec plus de 60% de possession pour le TPM. Frustrés, les Corbeaux l’étaient encore plus au retour des vestiaires. En effet, la VAR ne bronchait pas plus que l’arbitre suite à leur réclamation pour une main adverse pourtant évidente dans la surface (55e). S’ils n’abdiquaient pas, les joueurs de Lamine N’Diaye manquaient toujours autant de justesse dans le dernier geste. À la suite d’un centre de la gauche suivi d’une remise en pivot d’un coéquipier, le rentrant Merceil Ngimbi Vumbi expédiait son tir rasant à côté du montant droit de Shobeir (60e). Kabwit Tshikomb, sorti du banc sept minutes plus tard, tirait lui aussi à côté du poteau droit du portier égyptien après un crochet sur son vis-à-vis (74e).

À force de gâcher, les hôtes passaient proche de concéder l’ouverture du score contre le cours du jeu. Héritant d’un ballon qui trainait dans la surface, Kahraba voyait Luzolo intervenir de justesse dans ses pieds et sauver les meubles donc. Sur une rare occasion en fin de partie, le défenseur central des Corbeaux aurait pu se muer en héros, mais sa reprise de la tête sur corner passait juste au-dessus (89e).

À l’arrivée, les deux équipes se contentent d’un match nul. Un résultat qui peut fortement desservir aux Congolais, auteurs de trois tirs cadrés sur 16 (contre 1 seul sur 7 tentatives côté égyptien) en somme, dans une semaine au Caire. Et ce, sachant que les Égyptiens sont difficiles à battre sur leurs terres.

Les compos de TP Mazembe-Al Ahly

Ligue des champions CAF : un nul frustrant pour le TP Mazembe face à Al Ahly
Prudence Ahanogbe

Couteau suisse de la rédaction footballistique, je perce mon trou grâce au dépassement de soi. Sur mon versant gauche, un don indescriptible pour l’écriture, un peu comme Messi, et sur le versant droit, beaucoup de travail, à la Cristiano Ronaldo.