Coupe du monde U17 : l’Espagne refroidit le Mali

Les jeunes Aiglons du Mali avaient fait forte impression face à l'Ouzbékistan lors de leur entrée en lice (3-0) dans cette Coupe du monde U17. Mais ce lundi, ils n'ont pas résisté face à l'Espagne. Le demi-finaliste du dernier Euro s'est imposé sur la plus petite des marges (1-0) en Indonésie. 

A leur décharge, les troupes de Soumaila Coulibaly ont été contraintes de disputer plus d'une mi-temps à dix, après l'expulsion de Mamadou Doumbia à la 40ème minute de jeu, à la suite d'un coup au visage porté à un joueur espagnol. Héros du dernier match grâce à son triplé, le jeune attaquant n'a cette fois pas enfilé le costume de sauveur. A noter qu'il sera suspendu pour le prochain match décisif de jeudi face au Canada.

L'unique but de la partie, outrageusement dominée par la Rojita (63 % de possession), a été inscrit par Juan Hernandez Torres, le jeune pensionnaire du FC Barcelone, d'une reprise du pied droit à la suite d'un centre à la 62ème minute de jeu. Avant lui, Ibrahim Diarra avait bien cru se muer en homme providentiel en inscrivant le premier but de la partie avant la mi-temps, avant de se voir signaler hors-jeu. Un résultat forcément décevant, d'autant plus que les Maliens ont pas mal tenté (21 tirs, 5 cadrés) et tenté de créer du beau jeu.

S'il avait choisi son camp, on ne peut rien faire

Le sélectionneur Coulibaly a réagi après la rencontre : “On n'a pas grand chose à dire. On s'est battu, on a eu des occasions d'égaliser. Moi je félicite les enfants, ils ont bien joués.” Concernant l'arbitrage que beaucoup jugeront discutable à l'égard de son équipe, l'ancien capitaine des Aigles s'est montré résigné. “S'il avait choisi son camp, on ne peut rien faire” a -t-il ainsi lâché.

Mais le Mali peut encore croire en ses chances de qualification grâce à son précieux succès lors du premier match face aux Ouzbeks. Une qualification parmi les meilleurs 3es semble à portée mais, pour éviter les calculs, mieux vaudrait l'emporter face au Canada, qui défie aujourd'hui l'Ouzbékistan après son revers au premier match (défaite 2-0 contre l'Espagne). Quatrièmes de la dernière Coupe d'Afrique des nations après une demi-finale qui avait fait beaucoup de bruit en raison d'un arbitrage qu'ils avaient jugé défavorable, les Maliens ont assurément le potentiel pour aller plus loin que les phases de poules dans ce Mondial. A eux de le démontrer face au Canada.

La compo du Mali U17

drogbaciv.jpg
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.