Mali : la Fédé demande aux joueurs de se taire !

La Fédération Malienne de Football (Femafoot) a publié jeudi soir un communiqué demandant à certains joueurs de l’équipe nationale de cesser leurs déclarations sur les réseaux sociaux. 

Un communiqué qui fait directement écho à la récente sortie du capitaine Hamari Traoré, qui s'était plaint sur les réseaux sociaux des conditions de voyage avant le match face à Madagascar, sans manquer de souligner le rôle des dirigeants du football malien dans ce contre-temps regrettable. Le vol de l'équipe avait en effet été retardé à plusieurs reprises, et les Aigles avaient dû emprunter un vol avec escale (alors qu'un vol direct était prévu à la base) les faisant arriver à destination moins de 10 heures avant le coup d'envoi. Son coup de gueule retentissant, qui avait notamment été partagé par certains de ses coéquipiers, a donc été très mal digéré par la Femafoot.

L'instance a en effet insisté sur le fait que porter le maillot national est un honneur qui requiererait une certaine retenue et responsabilité de la part des joueurs. Elle ajoute également que de tels comportements seraient inappropriés et nuiraient à l’image et à la cohésion de l’équipe.

Le Comité Exécutif a constaté avec regret, des sorties malheureuses sur les réseaux sociaux de certains joueurs. Les auteurs de ces actes doivent savoir que porter le maillot de l’équipe nationale est un privilège qui les oblige à un devoir de réserve. Le Comité Exécutif rappelle aux joueurs et aux encadreurs des sélections nationales que ce genre de comportement ne sied pas avec leur statut“, tance le communiqué.

Le football malien en crise

Ce communiqué de la fédération intervient dans un contexte déjà tendu, avec l’annonce du limogeage de l’entraîneur Eric Chelle. Le technicien n'aura donc pas résisté à ce rassemblement décevant, au cours duquel le Mali a perdu face au Ghana (1-2) avant de faire nul contre Madagascar (0-0), lors des 3e et 4e journées des éliminatoires de la Coupe du monde 2026. Bien que les deux dossiers soient distincts, ils illustrent une période tumultueuse pour le football malien. Prochain rendez-vous des Aigles : en septembre, face à des adversaires qui restent à déterminer dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2025, dont le tirage au sort aura lieu le 4 juillet. Un nouveau sélectionneur devrait être nommé d'ici là.

Mali : la Fédé demande aux joueurs de se taire !
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.