Manchester United : un départ de Mejbri sur le gong ?

Visiblement pas dans les plans d’Erik ten Hag cette saison, le jeune milieu international tunisien Hannibal Mejbri (20 ans, 26 sélections) pourrait filer à l’anglaise d’ici à vendredi soir.

À compter de vendredi, Hannibal Mejbri pourrait poursuivre sa progression loin de son club de Manchester United. En effet, le natif d’Ivry-sur-Seine, qui n’a disputé aucune minute avec les Red Devils depuis le début de cet exercice 2023-2024 (seulement une apparition avec les U21 en Premier League 2), intéresserait fortement Besiktas et pourrait faire l’objet d’une proposition de la part du club stambouliote, alors que le mercato estival turc ferme ses portes le 15 septembre.

C’est ce que révèle le journal sportif turc Fanatik, cité par le quotidien britannique The Mirror. En effet, les Aigles Noirs voudraient se faire prêter le joueur revenu cet été dans la cité mancunienne après un prêt précédent en Championship (deuxième division anglaise), plus précisément du côté de Birmingham.

Mejbri dans les pas de Bailly ?

La saison dernière, l’ex-international français U17 (3 capes, 2 buts) a disputé 41 matches avec les Blues pour 1 but inscrit et 6 passes décisives. Suffisant pour être régulièrement convoqué par Jalel Kadri en sélection tunisienne, notamment pour la victoire éclatante des Aigles de Carthage face à l’Égypte de Mohamed Salah (1-3), mardi en match amical. Lors de ce rendez-vous, il avait été sorti du banc pour les 8 dernières minutes.

Si l’opération se confirme, Mejbri deviendrait le deuxième transfuge de Man United à rejoindre les Noirs et Blancs cet été après le défenseur international ivoirien Eric Bailly, lui, arrivé librement après un prêt infructueux à Marseille (17 apparitions en Ligue 1).

Manchester United : un départ de Mejbri sur le gong ?
Prudence Ahanogbe

Couteau suisse de la rédaction footballistique, je perce mon trou grâce au dépassement de soi. Sur mon versant gauche, un don indescriptible pour l’écriture, un peu comme Messi, et sur le versant droit, beaucoup de travail, à la Cristiano Ronaldo.