Mané-Sané : insulte raciste, la version du Bayern

Alors que Leroy Sané aurait prononcé des paroles racistes à l’encontre de Sadio Mané, mardi 11 avril 2023, en marge du quart de finale aller de Ligue des Champions entre Manchester City et le Bayern Munich (3-0), le club bavarois a apporté un démenti ce samedi.

Peu après la brouille entre Sadio Mané et Leroy Sané dans le vestiaire du Bayern Munich, mardi à l’Etihad Stadium, les médias sénégalais rapportaient les propos racistes qu'aurait tenus Leroy Sané à l’égard de son coéquipier Sadio Mané. « Scheisse Schwarzer (noir de merde, ndlr) », aurait notamment lancé Sané à l’ancien de Liverpool en plein match. Une insulte à laquelle Mané a réagi en portant un coup au visage de l’international allemand (50 sélections, 11 buts).

Sané et le Bayern démentent

Ce samedi, le journal Bild a apporté un démenti. Le tabloïd allemand conteste la version sénégalaise et assure que Leroy Sané n’a pas insulté Sadio Mané. L’ex-pensionnaire de Schalke 04 aurait simplement dit à l’international sénégalais (35 sélections, 35 buts) : « Laisse-moi tranquille ». Une version corroborée plus tard dans la journée par Hasan Salihamidzic, directeur sportif du Bayern Munich, peu avant la confrontation contre Hoffenheim (1-1) pour le compte de la 28e journée de Bundesliga.

« Nous connaissons cette allégation faite par un journaliste. Nous en avons parlé à Leroy. Il nous a assuré très clairement qu’il n’avait jamais rien dit de tel et nous le croyons. Nous avons passé deux jours à parler ouvertement avec toutes les personnes impliquées et nous avons travaillé dessus. Pour nous, l’affaire est réglée », a assuré le dirigeant au micro de Sky Sports.

Même si elle se veut convaincante, la déclaration du Bosnien de 46 ans laisse les fans du natif de Bambali en proie aux doutes, d'autant que l'ex-international sénégalais Diomansy Kamara a confirmé, après avoir échangé avec Mané, que Sané a bien tenu des propos “insupportables” à l'encontre de son compatriote. La prise de parole du Lion, écarté pour le match de samedi suite à son coup de sang, est donc vivement attendue.

Mané-Sané : insulte raciste, la version du Bayern
Prudence Ahanogbe

Couteau suisse de la rédaction footballistique, je perce mon trou grâce au dépassement de soi. Sur mon versant gauche, un don indescriptible pour l’écriture, un peu comme Messi, et sur le versant droit, beaucoup de travail, à la Cristiano Ronaldo.