Maroc : Akhomach rembarre l’Espagne (officiel)

Comme annoncé ce vendredi par le sélectionneur de l'Espagne U21, Santi Denia, Illias Akhomach (19 ans) a officiellement choisi de représenter le Maroc plutôt que la Roja. Le jeune ailier droit, qui évoluait auparavant dans les rangs des sélections de jeunes espagnoles, a décidé de rejoindre l'équipe nationale marocaine des moins de 23 ans, qui disputera en novembre deux matchs de préparation aux Jeux Olympiques de Paris 2024.

D'abord sélectionné avec les moins de 15 ans marocains en 2018, où il s'était distingué positivement (5 capes, 3 buts), l'actuel pensionnaire de Villarreal (8 matchs de Liga cette saison) avait ensuite représenté l'Espagne avec les U16, les U18 puis les U19. Au total, le joueur formé au Barça avait cumulé 30 sélections pour 5 réalisations avec la Rojita. Mais aujourd'hui, sa décision de représenter le Maroc semble être ferme. C'est du moins ce que le laissent penser les déclarations de Santi Denia, le sélectionneur espagnol des moins de 21 ans, qui ne pourra donc pas compter sur Akhomach pour les matchs à venir face à la Hongrie et la Belgique. “Il nous a envoyé une lettre et nous l'avons acceptée. Il veut jouer avec le Maroc” a indiqué le technicien en conférence de presse.

Un joueur pétri de talent

Ilias Akhomach, qui a fait parler de lui jeudi en s'éclipsant durant la minute de silence en mémoire des victimes israéliennes lors du match d'Europa League entre le Maccabi Haifa et Villarreal (1-2), est un joueur truffé de qualités. Capable de jouer sur l'aile droite comme sur l'aile gauche, ce pur produit de la Masia au gabarit modeste (1 mètre 75) est toujours à la recherche de son premier but en pro. Mais il impressionne par son habilité technique et sa capacité à déstabiliser ses adversaires balle au pied. Les jeunes talents marocains sont nombreux et Akhomach en fait assurément partie. Il cherchera à faire ses preuves avec les U23 dans l'espoir pourquoi pas de taper un jour à la porte des A.

Maroc : Akhomach rembarre l’Espagne (officiel)
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.