Maroc : toujours un espoir pour Brahim Diaz ?

Eligible pour représenter à la fois l'Espagne et le Maroc, Brahim Diaz, le milieu offensif du Real Madrid, semblait pencher en faveur de la Roja et était même pressentie pour faire partie de la liste du sélectionneur espagnol Luis de La Fuente pour le prochain rassemblement et les matchs amicaux contre la Colombie le 22 mars et le Brésil le 26 mars.

Toutefois, une récente infomation partagée par le compte X SOCCER212, qui relate l’actualité des Lions de l'Atlas, indique toute le contraire. Le compte assure ainsi que “le contact reste avancé et positif entre la FRMF (Fédération marocaine de football, ndlr) et le clan Brahim. Aux dernières nouvelles, Brahim souhaite toujours représenter le Maroc. Cependant la RFEF (Fédération espagnole de football, ndlr) n’a pas dit son dernier mot et tente de convaincre le joueur en faisant pression.” 

Le suspense reste entier

Alors que tous les feux semblaient au vert pour voir Brahim Diaz revêtir de nouveau le maillot de la Roja après sa mono-cape en match amical contre la Lituanie (4-0) en juin 2021 où il avait d'ailleurs marqué un but, cette nouvelle information – qui reste toutefois à prendre avec des pincettes – redonne de l'espoir aux supporters marocains. La presse espagnole d'un côté et la presse marocaine de l'autre semblent en effet tenter de mettre la pression chacune de leur côté dans ce dossier.

Brahim Diaz, milieu offensif de 24 ans, a disputé 27 rencontres cette saison avec le Real Madrid, pour 7 buts inscrits et 2 passes décisives délivrées. Né d'un d'une mère espagnole et d'un père marocain, le Merengue, qui a toujours porté les couleurs de l'Espagne, des U17 aux A, serait assurément un renfort de poids pour les Lions de l'Atlas, qui cherchent à aller de l'avant après l'échec à la CAN 2023. Rien n'est gagné, mais rien n'est perdu non plus. Le suspense, qui reste pour le moment entier, pourrait prendre fin lors de la prochaine trêve internationale de mars.

Maroc : toujours un espoir pour Brahim Diaz ?
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.