Interrogé sur l’absence d’Amine Harit de sa liste pour affronter la Mauritanie ce vendredi puis le Burundi mardi pour le compte des éliminatoires de la CAN 2021, le sélectionneur du Maroc, Vahid Halilhodzic, a envoyé un message musclé au milieu de terrain de Schalke 04. Mais ce n’est pas tout. En regardant la version intégrale de la conférence de presse de mercredi, diffusée par la Fédération marocaine (FRMF), on remarque que le technicien franco-bosnien a livré une anecdote supplémentaire au sujet de l’ancien Nantais.

«Le joueur avec qui j’ai le plus parlé (suite à sa non-convocation, ndlr), c’est Amine Harit», a d’abord expliqué l’ancien entraîneur du PSG. «C’est lui qui m’a appelé… après minuit (il insiste) ! Oui, parce que lui il ne dort pas pendant la nuit, donc il m’a appelé après minuit. Je lui ai expliqué les choses. (…) L’équipe nationale a besoin de sérénité, d’exemplarité, de modestie, d’attachement et de beaucoup de travail. Pour tout le monde, peu importe le nom.»

Halilhodzic reproche-t-il à Harit de l’avoir appelé après minuit, ce qui serait le signe d’une hygiène de vie pas forcément très professionnelle ou d’un comportement pas forcément très respectueux, ou bien voulait-il simplement souligner que le joueur était tellement tourmenté par sa non-sélection qu’il n’arrivait pas à dormir ? Difficile de comprendre où le technicien voulait en venir. Toujours est-il que le Marocain va devoir redoubler d’efforts pour retrouver la sélection.