Prêté par Schalke 04 et jugé comme décevant, Amine Harit est en train de rebattre totalement les cartes du côté de l’Olympique de Marseille ! Auteur de 2 buts et de 2 passes décisives sur ses 4 derniers matchs, le milieu offensif affiche une forme éclatante et bénéficie à nouveau de la confiance de son entraîneur Jorge Sampaoli. Forcément de quoi donner des idées à l’international marocain, plus appelé en sélection depuis novembre 2020 pour des raisons à la fois sportive et disciplinaire par le sélectionneur Vahid Halilhodzic. Alors que les deux hommes avaient eu un échange tendu par médias interposés il y a quelques mois, Harit a fait un pas en direction de son coach.

«Je n’ai des problèmes avec personne, c’est les gens qui en ont fait un. C’est vrai, j’ai eu un petit accrochage avec le coach au début mais c’est du passé. Aujourd’hui, si on m’appelle, bien sûr que j’y vais», a assuré l’ancien Nantais dans l’émission Le Vestiaire sur RMC Sport. A la différence de Noussair Mazraoui et d’Hakim Ziyech, le Phocéen se montre donc prêt à mettre ses différends avec «Coach Vahid» de côté à quelques mois de la Coupe du monde 2022.