A moins de 100 jours de la Coupe du monde 2022, la Fédération marocaine de football (FRMF) n’a pas hésité à limoger Vahid Halilhodzic en raison de ses relations conflictuelles avec Hakim Ziyech. Officiellement nommé sélectionneur des Lions de l’Atlas ce mercredi à sa place, Walid Regragui devrait logiquement rappeler le milieu offensif de Chelsea. Mais le technicien de 46 ans n’a pas voulu trop se mouiller à ce sujet pour l’instant, envoyant seulement un message d’ouverture.

«Tous les Marocains qui ont le passeport marocain peuvent être sélectionnés ! On veut les meilleurs joueurs, c’est avec eux que tu peux gagner. Que ça soit Hamdallah, Ziyech, Benoun, qui tu veux», a affirmé l’ex-entraîneur du Wydad Casablanca. «Même si tu joues en Australie et que tu veux défendre ton pays tu es le bienvenu. (…) Tout repose sur les joueurs. Personne ne peut empêcher un joueur qui met 10 buts d’ici la Coupe du monde d’être présent au Mondial.»

Charge à Ziyech, en difficulté à Chelsea, de se trouver une porte de sortie d’ici à jeudi soir afin de retrouver du temps de jeu et de postuler à une place pour le Mondial.