Rachid Taoussi a démissionné de ses fonctions de sélectionneur du Maroc. Le technicien passé par l’AS FAR a décidé de jeter l’éponge après une CAN 2013 ratée et une campagne qualificative pour le Mondial 2014 qui s’est soldée par un échec.


Rachid Taoussi et le Maroc, c’est terminé. C’est l’information qu’annonce nos confrères de Lionsdelatla.ma, qui indiquent que le sélectionneur national, a décidé de quitter ses fonctions à la tête de l’équipe. « Au jour d’aujourd’hui, je ne suis plus a la tête de la sélection. Je n’attendrais pas jusqu’à la fin de l’assemblée générale pour que le prochain président de la Fédération marocaines se décide sur mon avenir« , a confirmé le technicien.

Eliminations à la CAN 2013 et pour le Mondial 2014

La fin d’un feuilleton qui aura très vite tourné au cauchemar pour le technicien, arrivé en sauveur pour remplacer un Eric Gerets démis de ses fonctions. Taoussi avait tété propulsé superstar au pays des Lions de l’Atlas dès son premier match, après avoir décroché une qualification inespérée pour la CAN 2013 lors de la dernière rencontre de qualification.

Les choses se sont ensuite corsées pour lui, avec à son compteur une élimination dès le premier tour de la CAN 2013, dans un groupe plus qu’à la portée de l’équipe. Mais aussi une élimination de la course au Mondial 2014, avec en point d’orgue des défaites et des matches nuls concédés face à de modestes adversaires.

Un retour à l’AS FAR ?

Des contre-performances ajoutées au fait que l’équipe a très rarement développé du jeu et surtout que Taoussi n’a jamais eu de réelle ligne directrice, faisant appel à une kyrielle de joueurs au moment d’annoncer ses sélections. Les Lions de l’Atlas n’ont jamais réellement eu d’ossature depuis sa prise de fonctions et le sélectionneur l’a payé au prix fort, en devenant l’ennemi public numéro chez les supporters.

Attaqué de toute part, même par des anciens sélectionneurs et des anciens cadres comme Houssine Kharja, Taoussi s’est retrouvé seul contre tous et a fini par décider d’arrêter les frais. Mais visiblement, il ne devrait pas rester inactif très longtemps. « J’ai plusieurs offres en ce moment, que ce soit du Maroc ou de l’étranger, dont une est ferme et n’attend que mon accord, mais je n’ai encore signé« , a-t-il conclu. De sources proches, il pourrait faire son grand retour à la tête de l’AS FAR. Reste à savoir quel technicien lui succédera sur le banc des Lions.