Walid Regragui, Maroc

Tombeur de l’Espagne (0-0, 3-0 tab) ce mardi aux tirs au but, le Maroc s’est qualifié pour les quarts de finale de la Coupe du monde pour la première fois de son histoire. Nommé sélectionneur au mois d’août à la place de Vahid Halilhodzic, Walid Regragui est parvenu à mettre en place un collectif impressionnant et savoure la portée de cet exploit.

«Je pense qu’on a fait un match énorme. Tactiquement, les gars ils ont suivi le plan, ils n’ont pas lâché. C’était dur. J’ai dit qu’ils allaient nous fatiguer et on a tenu jusqu’aux penalties. On savait qu’on avait un des meilleurs gardiens du monde, qui pouvait nous faire gagner aux penalties. Ce n’est pas qu’on a joué pour les penalties parce qu’on a des occasions, mais bravo à eux, on rentre dans l’histoire. Surtout pour le peuple marocain. Qu’est-ce que vous voulez que je vous dise ? Je suis heureux !», a d’abord savouré le technicien au micro du diffuseur.

L’ancien entraîneur du Wydad Casablanca a ensuite tenu un discours très fort en appelant les sélections africaines à oser et à afficher leurs ambitions. «Le message que j’ai donné, ce n’est pas qu’aux joueurs. J’ai dit qu’à un moment donné en Afrique, il fallait qu’on soit ambitieux et c’est ce qu’ont cru les gars, je leur ai mis ça dans la tête, qu’on pouvait. Et pourquoi pas gagner la Coupe du monde même si ça va être dur parce qu’on a lâché beaucoup d’énergie, mais on a un cœur. Quand vous avez un cœur, de l’énergie et qu’il y a de l’amour, vous gagnez des matchs et franchement bravo», a conclu Regragui sur un nuage.

Le tableau final de la Coupe du monde 2022

Pays-Bas

3

États-Unis

1

Argentine

2

Australie

1

Japon

1 (1)

Croatie

1 (3)

Brésil

4

Corée du Sud

1

Angleterre

3

Sénégal

0

France

3

Pologne

1

Maroc

0 (3)

Espagne

0 (0)

Portugal

6

Suisse

1

Pays-Bas

2 (3)

Argentine

2 (4)

Croatie

1 (4)

Brésil

1 (2)

Angleterre

1

France

2

Maroc

1

Portugal

0

Argentine

3

Croatie

0

France

2

Maroc

0

Argentine

3 (4)

France

3 (2)