Maroc : un Mondialiste finalement en course pour la CAN !

Le sélectionneur de l’équipe du Maroc, Walid Regragui, pourrait être confronté à un casse-tête au moment de faire sa liste pour la CAN 2023.

Alors qu’il dispose déjà d’un vivier important de joueurs, Walid Regragui aura encore plus l’embarras du choix pour composer sa liste, autorisée par la Confédération africaine de football (CAF) à compter jusqu’à 27 joueurs. Plus spécifiquement, c’est dans l’entrejeu que les options seront légion pour le technicien marocain. Indisponible depuis fin octobre, le milieu offensif Abdelhamid Sabiri, souvent aligné au poste de relayeur par le sélectionneur, effectuera en effet son retour dans deux semaines (entre le 18 et le 24 décembre), après une opération réussie au cartilage du genou.

Un retour et une incertitude

C’est ce qu’a annoncé vendredi le club saoudien d’Al Fayha où il a été prêté jusqu’à la fin de saison par la Fiorentina. Le natif de Goulmina vient donc accroitre les possibilités dans un secteur où la concurrence est féroce entre Ismael Saibari du PSV Eindhoven, les Marseillais Amine Harit et Azzedine Ounahi, ou encore le jeune espoir du KRC Genk, Bilal El Khannouss. Les places aux côtés des indéboulonnables, en l’occurrence Sofyan Amrabat, vaudront donc très cher.

Indiscutable avant sa blessure (6 titularisations pour 1 but et 2 passes décisives en Saudi Pro League), Sabiri serait bien inspiré de retrouver rapidement son meilleur niveau s’il espère faire le voyage en Côte d’Ivoire, alors que le patron des Lions de l’Atlas doit annoncer sa liste avant le 3 janvier 2024, soit 10 jours avant le début de la CAN.

Barré par la concurrence en sélection, celui qui fut l’un des héros de la Coupe du monde 2022 il y a un an au Qatar n’a plus été appelé depuis juin et a manqué les trois derniers rassemblements des Lions de l’Atlas. Vu le timing de son retour de blessure, il pourrait bien manquer le prochain grand rendez-vous continental.

Maroc : un Mondialiste finalement en course pour la CAN !
Prudence Ahanogbe