Maroc : une déception en vue avec Brahim Diaz

La nouvelle star de l’équipe du Maroc, Brahim Diaz, s’éloigne de plus en plus d'une participation aux Jeux Olympiques de Paris 2024.

International marocain depuis le 22 mars, et la victoire contre la Zambie (1-0), Brahim Diaz (24 ans, 4 sélections) ne devrait pas disputer le tournoi olympique de football des JO, sauf improbable retournement de situation. Dans la foulée de son changement de nationalité sportive au détriment de l’Espagne, le milieu offensif s’était vu proposer de participer aux Olympiades d’été 2024. Ce qui avait d’ailleurs pesé dans son choix de rejoindre les Lions de l’Atlas. Mais la donne a changé.

Le Real Madrid dit non

Selon le journaliste Izem Anass, le Real Madrid s’est en effet opposé à la demande de la Fédération marocaine (FRMF) de libérer le joueur. Les JO ne figurant pas parmi les dates FIFA, les clubs ne sont pas tenus de libérer leurs éléments. À l’instar de Kylian Mbappé, non-autorisé à jouer pour la France U23, Brahim Diaz devrait être bloqué pour la pré-saison avec les Merengue.

Les champions d’Europe en titre seront en tournée aux États-Unis, en marge des JO. Ils affronteront l’AC Milan le 31 juillet à Chicago, puis le Barça dans un clasico le 3 août dans le New Jersey, et enfin Chelsea trois jours plus tard à Charlotte. L’occasion pour le gaucher, étincelant la saison dernière (44 matches, 12 buts, 9 passes décisives), de tirer son épingle du jeu, et par ricochet de s’offrir une potentielle place de titulaire, alors que le départ de Toni Kroos a rebattu les cartes dans l’entrejeu madrilène.

Maroc : une déception en vue avec Brahim Diaz
Prudence Ahanogbe

Couteau suisse de la rédaction footballistique, je perce mon trou grâce au dépassement de soi. Sur mon versant gauche, un don indescriptible pour l’écriture, un peu comme Messi, et sur le versant droit, beaucoup de travail, à la Cristiano Ronaldo.