Vahid Halilhodzic

Vivement critiqué par l’international Nordin Amrabat, plus appelé en sélection depuis novembre 2019, le sélectionneur du Maroc, Vahid Halilhodzic, fait face à une énorme pression avant le barrage retour de la Coupe du monde 2022 contre la RD Congo ce mardi à Casablanca (1-1 à l’aller). Le technicien a répondu à ses détracteurs lundi en conférence de presse.

«Il y a une énorme pression, surtout sur moi. Chez vous, tout le monde est sélectionneur, vous connaissez tous le foot et l’équipe nationale mieux que Vahid. C’est comme ça, cette passion pour le foot existe chez vous, chez moi. Chacun son opinion», a d’abord tempéré le technicien, avant d’aborder plus spécifiquement la question des changements de systèmes, qui est l’un des reproches formulés par Amrabat.

«On a joué 6 matchs qualificatifs pour la Coupe du monde à domicile et cela a été une pleine réussite. On a même quelquefois changé de système, on se le permettait, même pour les matchs officiels. Ce n’est pas le système qui est important, c’est le plan de jeu, l’animation», a conclu l’ancien sélectionneur du Japon.

YouTube video