Zappé par le sélectionneur du Maroc, Hervé Renard, depuis la CAN 2017, le milieu offensif de l’Ajax Amsterdam, Hakim Ziyech, a annoncé faire une croix sur la sélection tant que le Français sera en poste…


« Il n’est pas exclu de la liste, il n’est pas retenu. C’est différent. C’est un joueur qui a d’énormes qualités et qui est toujours sélectionnable, il y a des choix à faire et je les ai faits. » Le mois dernier, le sélectionneur du Maroc, Hervé Renard, assurait que l’absence d’Hakim Ziyech, déjà zappé pour la CAN 2017, pour les amicaux de mars, n’avait rien de personnel.

Mais visiblement, ces explications n’ont pas suffi à convaincre le milieu offensif de l’Ajax Amsterdam, auteur d’une belle saison avec 11 buts et 16 passes décisives en 38 matchs en club toutes compétitions confondues. Ecœuré par sa situation, le Néerlandais de naissance a déclaré faire une croix sur la sélection tant que Renard sera en poste !

« C’est devenu quelque chose de personnel« 

« Tant qu’il est là, je pense à autre chose. C’est devenu quelque chose de personnel. Mais au final, c’est lui qui fait la sélection. Il décide et ça je l’accepte« , a affirmé le natif de Dronten au média hollandais NOS. « Je sais qu’un sélectionneur ne reste jamais longtemps en place. Donc je prends patience« , a-t-il également glissé.

Pendant la CAN, Renard redoutait notamment d’avoir à gérer les états d’âme de Ziyech pendant trois semaines s’il était remplaçant, mais l’argument tenait moins pour les amicaux de mars et le stage d’à peine dix jours… Dans ce contexte, impossible d’imaginer l’ancien joueur de Twente prendre part au match amical forcément particulier pour lui face aux Pays-Bas le 31 mai à Agadir…