Mauritanie : un binational contraint d’arrêter sa carrière à 20 ans

Mauvaise nouvelle pour les Mouribatounes. La Fédération Mauritanienne de Football (FFRIM) a annoncé ce mercredi la fin de carrière prématurée d’un international U23.

Clap de fin pour Ismaël Sanchis. Le jeune défenseur central de 20 ans a été contraint de mettre un terme à sa carrière. La raison ? Comme souvent dans ce genre de cas, le décèlement de problèmes cardiaques incompatibles avec la pratique du sport de haut niveau. « L’international U20 & U23, Ismaël Sanchis, a annoncé ce mardi qu’il est contraint de mettre un terme à sa carrière professionnelle en raison de problèmes cardiaques. La FFRIM tient à exprimer toute sa solidarité à Ismaël Sanchis et lui souhaite le meilleur pour la suite », a communiqué la FFRIM sur son compte X officiel ce mercredi 20 septembre.

Résilié par son club 15 jours après avoir signé

Avant ce stop définitif, le joueur a eu le temps d’honorer ses 10e et 6e capes avec les U20 et les U23 de la Mauritanie respectivement. Il n’a en revanche pas disputé la moindre minute avec son nouvel ex-club de Doxa Drama en troisième division grecque, où il avait débarqué le 4 septembre dernier en provenance de Drancy (D4 française). Au sortir de la première journée de championnat mardi, les Pileas ont résilié le joueur qui bénéficiait également de la nationalité française, soit 15 jours après sa signature.

Le parallèle avec l’ex-international zambien (26 capes, 6 buts) Enock Mwepu est d’autant plus loisible que celui-ci a lui aussi dû prendre prématurément sa retraite en 2022, à 24 ans, après s’être fait diagnostiquer une maladie cardiaque héréditaire. Cela faisait suite à son hospitalisation consécutive à un malaise lors d'un vol pour rejoindre la sélection.

Mauritanie : un binational contraint d’arrêter sa carrière à 20 ans
Prudence Ahanogbe