Leader offensif d’Arsenal et auteur de 20 buts cette saison toutes compétitions confondues, Pierre-Emerick Aubameyang arrivera en fin de contrat en juin 2021 et les Gunners devront se résoudre à le vendre dès cet été s’ils ne parviennent pas à le prolonger d’ici-là, sous peine de le voir partir gratuitement au terme de son bail.

Alors qu’un montant de 55 millions d’euros était récemment évoqué, le tabloïd The Sun affirme que le club londonien aurait revu ses exigences à la baisse et ne réclamerait désormais que 35 millions d’euros pour se séparer de l’attaquant de 30 ans !

La crise du coronavirus et ses répercussions financières pourraient expliquer cette inflexion. Une chose est sûre : à ce prix-là, Chelsea, l’Inter Milan ou encore le Real Madrid, tous annoncés sur les rangs, n’hésiteront pas à sauter sur l’occasion.