Disposant d’un bon de sortie et pressenti pour être l’un des grands agitateurs du mercato estival, Sofiane Boufal reste pour l’instant un joueur de Lille. Alors qu’il pâtit visiblement de sa situation de joueur blessé, l’international marocain n’exclut pas de rester dans le Nord la saison prochaine, mais des club allemands pourraient bientôt se réveiller !


« Honnêtement, j’ai été approché par le PSG. Après, si Laurent Blanc était resté, je pense qu’il serait déjà à Paris aujourd’hui. En tout cas, Paris aurait fait une offre conséquente au LOSC pour s’attacher ses services cet été. J’en suis convaincu au vu des discussions que nous avons eues avec eux. » Interrogé sur le mercato de son poulain, Sofiane Boufal, l’agent Yann Le Mée confiait récemment sur L’Equipe 21 que l’international marocain aurait pu vivre un tout autre été.

Reste que la mi-mercato approche et que le lauréat du Prix Marc-Vivien Foé n’a toujours pas trouvé un nouveau point de chute malgré un bon de sortie estimé à 20 millions d’euros. Au terme d’une belle saison (11 buts et 5 passes décisives en 27 matchs de Ligue 1), le milieu offensif de 22 ans disposait pourtant d’une belle cote auprès des cadors européens.  Tottenham, Liverpool, l’Inter Milan, le Borussia Dortmund et même le FC Barcelone, tous étaient annoncés sur les rangs.

« Cela ne me dérangerait pas de rester à Lille« 

Sauf que la blessure au ménisque, qui tiendra le Lion de l’Atlas éloigné des terrains jusqu’en septembre, semble pour l’heure refroidir ses prétendants, pas très chauds à l’idée d’investir sur un joueur blessé. Du coup, le natif de Paris ne se montre pas forcément fermé à l’idée de passer une saison supplémentaire dans le Nord. « Personnellement, je n’ai jamais dit que je quitterai le LOSC. Ce n’est pas une parole qui est sortie de ma bouche« , a clarifié l’ancien Angevin dans les colonnes de L’Equipe.

« Bien sûr, si un club se présente et qu’il y a une proposition qui rend tout le monde gagnant, on en discutera tous ensemble. Mais si toutes les conditions pour un transfert ne sont pas réunies, cela ne me dérangerait pas de rester à Lille. Je connais bien la maison et je me sens bien autant dans le club que dans la ville. (…) J’ai vraiment envie de poursuivre ma progression. Pour moi, cela passe forcément par du temps de jeu. Je n’ai pas envie de me perdre et d’aller n’importe où« , a conclu le Marocain.

Lille a besoin de vendre

Un discours sage. Reste que le Losc possède des finances très fragiles et qu’il compte sur la vente de sa pépite pour débloquer la venue de plusieurs cibles : l’international tunisien Naïm Sliti (Red Star), l’international sénégalais Younousse Sankharé (Guingamp) et l’attaquant Nicolas De Préville (Reims). Pour l’heure, la finalisation de tous ces dossiers reste suspendue à un départ de Boufal. Mais tout pourrait s’accélérer dans les prochains jours. Confrontés respectivement au départ de plus en plus probable de Leroy Sané et d’André Schürrle, Schalke 04 et Wolfsburg auraient coché le nom du Marocain pour les remplacer et pourraient passer à l’attaque. De quoi lancer enfin son été ?