Chancel Mbemba

Sur le point de recruter gratuitement Chancel Mbemba, libre après 4 saisons au FC Porto, l’Olympique de Marseille s’apprête à réaliser une bonne opération. En effet, les qualités du défenseur central ne sont plus à prouver, même si celui-ci possède un gros défaut : les doutes entourant son âge réel. L’international congolais a en effet la particularité de présenter pas moins de 4 dates d’anniversaire différentes !

Officiellement, Mbemba est né le 8 août 1994 et a donc 27 ans. Cette date de naissance a été confirmée en 2014 par le tribunal de Kinshasa. Mais beaucoup remettent en cause ce jugement, qui aurait été rendu par complaisance vis-à-vis de Constant Omari, omnipotent président de la Fédération congolaise de football à l’époque.

Les premiers doutes sur l’âge du Léopard sont apparus en 2011, au moment de son transfert du MK Étanchéité au pays vers Anderlecht en Belgique, qui a d'ailleurs un temps renoncé à la recruter, avant de se raviser. C’est que le MK Étanchéité aurait profité de son transfert en Europe pour le rajeunir… de 6 ans ! «Chez moi, il était né en 1988», assurait ainsi Vieux Mputu, le président de son club formateur, l’AS Mputu, il y a quelques années dans , licence de l'époque à l'appui. Mbemba irait donc en réalité sur ses 34 ans !

La FIFA a enquêté sur Mbemba

«Il a 26 ans en réalité. C'est une belle hypocrisie, mais c'est le business du football», affirmait quant à lui son ex-agent Paulo Teixeira pour CNN en 2013. D’après ce témoignage, le Léopard aurait ainsi aujourd'hui… 35 ans ! Enfin, So Foot indique que Mbemba aurait quant à lui déclaré un jour dans une interview être né en 1990, ce qui lui ferait donc bientôt près de 32 ans. Sans parler d'une feuille de match remontant à un match en sélection en 2011 qui le présente comme né en novembre 1991…

Difficile de s’y retrouver donc. Mais, après les sanctions dans l’affaire Pape Gueye, que les supporters marseillais se rassurent : l’OM ne sera pas puni en raison des controverses sur l’âge de Mbemba. Le joueur évolue sans soucis en Europe depuis dix ans et la FIFA a déjà ouvert une enquête, restée sans suite, à ce sujet en 2013. Sur le terrain, le défenseur central s’est montré plus que compétitif ces dernières saisons et c’est bien là le principal pour le club phocéen, qui ne prend pas un risque énorme en le recrutant gratuitement…