Prêté à Monaco par Leicester, Islam Slimani a réalisé des débuts très prometteurs en Ligue 1 avec 3 buts marqués en 2 matchs. Par le passé, plusieurs clubs français s’étaient déjà intéressés à l’attaquant algérien, mais sans pouvoir (ou vouloir) concrétiser. C’est le cas du FC Nantes.

Alors que toutes les parties étaient d’accord pour la signature du joueur, qui évoluait alors au CR Belouizdad, l’affaire a capoté à cause des dirigeants nantais à l’été 2012. «Ils lui ont proposé trois francs, six sous, ils l’ont pris pour un moins que rien», a regretté un témoin de la transaction ratée dans les colonnes de L’Equipe. Le Fennec rejoindra finalement le Sporting Portugal pour la «modique» somme de 350 000 € quelques mois plus tard…