classedd.jpg

En s’imposant 2-0 en Afrique du Sud vendredi, le Sénégal a officiellement validé sa qualification pour le Mondial 2018. Mais pour le Burkina Faso, lui aussi engagé dans ce groupe éliminatoire, rien n’est encore fait. En effet, les Etalons ont fait appel devant le Tribunal Arbitral du Sport (TAS). Le 3e de la dernière CAN estime que ce match, initialement perdu 2-1 par les Lions de la Teranga, n’aurait pas dû être rejoué, contestant la décision de la FIFA.

« Je dirai que le Sénégal n’est pas encore qualifié parce qu’il y a un recours au niveau du TAS et il faut le respecter« , a argué le président de la Fédération burkinabè, Sita Sangaré, ce samedi au cours d’une rencontre avec les supporters. « Le TAS n’a jamais dit qu’il avait tranché. Il nous a dit que notre recours était recevable et mieux, celui déposé par l’Afrique du Sud est également recevable. Ces deux recours seront examinés au même moment, au plus tard le 1er décembre. » En cas d’issue favorable, tout serait effectivement relancé dans ce groupe où la dernière journée aura lieu mardi avec Burkina Faso – Cap Vert et Sénégal – Afrique du Sud.

 Le classement :

classedd.jpg