nigeria u17

L’Afrique a réussi son entrée au Mondial des moins de 17 ans avec deux victoires pour le Nigeria, quintuple vainqueur de la compétition, et l’Angola dans la nuit de samedi à dimanche.

Le Nigeria renversant !

Menés au score à deux reprises et pendant plus de 50 minutes, les Golden Eaglets ont joué avec le feu, mais ils ont finalement renversé la Hongrie sur le fil (4-2) à Goiania, au Brésil. Komaromi (3e) et Major (28e) ont ainsi placé les Européens en tête à deux reprises. Si Tijani (20e sur penalty) a rapidement égalisé pour les Nigérians la première fois, il a ensuite fallu attendre les assauts répétés des poulains de Manu Garba pour voir Ibrahim égaliser à nouveau à la 79e minute. Deux minutes plus, Adeniyi a marqué à son tour pour renverser les Hongrois (81e) puis Tijani a scellé ce succès en inscrivant un doublé (85e) ! Une victoire à confirmer mardi contre l’Equateur, vainqueur 2-1 de l’Australie dans l’autre match du groupe B.

L’Angola réussit son entrée

Présent pour la première fois de son histoire au Mondial U17, l’Angola a réussi son baptême du feu en disposant de la Nouvelle-Zélande (2-1) à Brasilia. Emmenés par le virevoltant Zito sur l’aile droite, les Palanquinhas ont très vite ouvert le score par Zini (6e). Au retour des vestiaires, Garbett a permis aux Océaniens d’égaliser sur un de leur rare temps-fort (54e), mais les Angolais ont aussitôt repris les devants sur un but contre son camp de Bark (60e). Après cette première réussie, les Lusophones tenteront d’enchaîner mardi contre le Canada, étrillé 4-1 par l’hôte brésilien dans l’autre match de ce groupe A.