Coupe du monde 2026 (Q) : l’Algérie s’extirpe du piège au Mozambique !

Deux matchs, deux victoires. Trois jours après son succès 3-1 à domicile face à la Somalie, l’Algérie a dominé le Mozambique (0-2) ce dimanche au Estádio nacional do zimpeto pour le compte de la deuxième journée des éliminatoires pour la Coupe du monde 2026. Un dixième match consécutif sans défaite, de nature à renforcer la confiance des Fennecs à un peu plus d’un mois du coup d’envoi de la CAN 2023.

Sans tergiverser, les Fennecs se projetaient en attaque au bout de 50 secondes de jeu. À la faveur d’un contre favorable, Islam Slimani butait en effet à gauche sur Hernani Siluane sorti à sa rencontre (1ere). Les Mambas répliquaient aussitôt par Clésio Bauque, par deux fois : d’abord par une frappe de loin écrasée passant à côté du montant droit d'Anthony Mandrea (6e), puis avec une reprise peu académique sauvée de justesse sur la ligne par Ramy Bensebaïni (9e).

La suite tournait au cauchemar pour les visiteurs qui perdaient coup sur coup Mandi (14e) puis Slimani (17e) sur blessure et les Mozambicains prenaient peu à peu le dessus en sollicitant à plusieurs reprises Mandrea, auteur de plusieurs parades décisives. Déjà, Stanley Ratifo, trouvé en pivot sur une passe en retrait de Domingues, tirait à bout portant sur le portier de Caen (23e). Puis c’était au tour de Bauque d’être contrarié par le Caennais sur l’aile gauche (31e). Trois minutes plus tard, Ratifo, encore lui, était de nouveau frustré par l’ex-Angevin qui repoussait sa tentative depuis l’extérieur de la surface (34e).

Amoura dans tous les bons coups

Renvoyés dans les cordes et arrivés miraculeusement à 0-0 à la pause, les Verts renversaient la tendance en seconde mi-temps pour finalement ouvrir la marque par Farès Chaïbi, lequel tirait dans le but vide un ballon repoussé par l'équerre à la suite d’une frappe de Mohamed Amoura (0-1, 69e). Celui-ci ayant précédemment sonné la révolte, juste avant la mi-temps, via un tir sur le gardien à droite au premier poteau (39e). Les homme de Djamel Belmadi se mettaient ensuite définitivement à l’abri à dix minutes de la fin du temps réglementaire grâce au nouvel entrant Ramiz Zerrouki. Servi à droite par Amoura, le milieu défensif du Feyenoord se présentait face au gardien au premier poteau puis croisait parfaitement sa frappe dans le petit filet opposé de Siluane (2-0, 80e).

L’Algérie conserve ainsi la tête du groupe G devant la Guinée qui affronte le Botswana mardi à Francistown. Un dernier test réussi pour Djamel Belmadi et ses ouailles à un peu plus de sept semaines du début de la CAN 2023 qui, on rappelons-le, se déroule du 13 janvier au 11 février 2024. Le Mozambique reste lui provisoirement troisième.

Les compos de Mozambique-Algérie

Les compos de Mozambique-Algérie Les compos de Mozambique-Algérie

Coupe du monde 2026 (Q) : l’Algérie s’extirpe du piège au Mozambique !
Prudence Ahanogbe