Un an après avoir pris sa retraite internationale, Vincent Enyeama a été convaincu par le conseiller technique du Nigeria, Gernot Rohr, de revenir avec les Super Eagles. Mais le gardien lillois ne retrouvera la sélection qu’en cas de qualification pour le Mondial 2018.


« Je vis en France et je connais Enyeama. C’est un très bon joueur et je ne sais pas pourquoi il ne joue plus avec le Nigeria. Nous avons discuté ensemble et j’espère le rencontrer bientôt car nous avons besoin de nos meilleurs joueurs pour avoir une chance de nous qualifier pour la Coupe du monde. » Le mois dernier, le nouveau conseiller technique de la sélection du Nigeria, Gernot Rohr, faisait part de ses desseins concernant Vincent Enyeama. Malgré des performances toujours très solides avec Lille, le gardien de 34 ans a pris sa retraite internationale en octobre 2015 après un différend avec le sélectionneur d’alors, Sunday Oliseh.

Mais le Dogue n’a pas encore fait une croix définitive sur les Super Eagles puisque Rohr est en partie parvenu à ses fins et a obtenu le retour du portier à une condition tout de même… « Je l’ai appelé et je lui ai parlé. Il reviendra si on se qualifie pour la Coupe du monde. Nous avons besoin de très bons gardiens« , a annoncé le technicien franco-allemand à la presse nigériane.

Ces déclarations constituent évidemment une très bonne nouvelle même si la forme reste très discutable. En effet, avec l’Algérie, le Cameroun et la Zambie, les Super Eagles vont devoir se battre jusqu’au bout pour la qualification et, par amour de la patrie, le joueur le plus capé de l’histoire du Nigeria (101 sélections) aurait pu revenir plus tôt au lieu d’attendre que le travail soit mâché par ses coéquipiers dont Carl Ikeme, « numéro un pour l’instant » selon Rohr, qui ne démérite pas dans le but… Dans tous les cas, Enyeama ne devrait pas signer son éventuel retour avant un an puisque la dernière journée des éliminatoires du Mondial a lieu en novembre 2017.