Ça chauffe au Nigeria ! Mal embarqués dans les éliminatoires de la CAN 2015, les Super Eagles viennent de voir Stephen Keshi, qui est provisoirement toujours en poste, réaliser une sortie médiatique musclée. « Certaines personnes font du sabotage. Je ne vais pas mentionner leurs noms mais ils se reconnaitront« , tacle l’ancien sélectionneur du Mali, sur le site de la BBC. « Ils veulent faire couler l’équipe. Certaines personnes sont prêtes à vendre le pays pour un sou. Ils veulent saboter les Super Eagles. C’est une honte. Ils ne veulent pas que l’équipe se qualifie pour la CAN, ils veulent qu’elle perde purement et simplement« . Plutôt que de cibler ses joueurs, Keshi fait sans doute référence à des membres de la Fédération, en crise et profondément divisée depuis plusieurs mois. Le technicien dresse par ailleurs un bilan consternant de la première moitié du parcours nigérian dans les éliminatoires : « En tant que champion en titre, il est embêtant que nous soyons à la lutte dans les éliminatoires, avec seulement un point possible sur neuf. C’est un rendement épouvantable« .