A la suite de la décision de la Ligue féminine nigériane de football de radier du championnat local et de l’équipe nationale toute fille prise en flagrant délit de lesbianisme, la FIFA a décidé de réagir. Après les plaintes adressées par les associations de lutte contre l’homophobie, l’instance dirigeante du football mondial a adressé un courrier à la Fédération nigériane pour leur pousser à reconsidérer cette décision, sous peine d’intervenir. Affaire à suivre.