«Ce n’est pas un match qui compte trop pour moi.» En prononçant ces paroles au sujet du Classique qui attend l’OM dimanche contre le PSG, l’entraîneur marseillais, André Villas-Boas, a voulu dire que Paris est intouchable en Ligue 1 et qu’il préfère donc se concentrer sur les matchs suivants qui attendent son club et qui s’annoncent importants (Monaco, Lille, Lyon). Reste que ses propos ont pu choquer une partie des supporters. Pour couper court à toute polémique, l’ancienne gloire phocéenne, Didier Drogba, a volé au secours du technicien portugais.

«Je comprends un peu parce qu’il n’est pas encore imprégné de l’impact que peut avoir ce match. Mais les joueurs, les kinés, les médecins, toute la ville, sont en train de le mettre à jour», a plaidé l’ancien attaquant dans l’émission L’Equipe du soir. «Non seulement, il découvre, mais il essaie aussi de dédramatiser car, derrière, il doit avoir la pression de toute une ville, de toute une région.»

Pour rappel, les deux hommes se sont connus à Chelsea en 2011/12.