CAF Awards : Bounou et Mahrez aussi zappés du Onze Africain de l’année !

Déjà privés de podium pour le prix de Joueur Africain de l'année, Yassine Bounou et Riyad Mahrez ont à nouveau déchanté ce lundi soir à l'occasion des CAF Awards. En effet, le gardien marocain et l'ailier algérien ne figurent même pas dans le onze de l'année dévoilé par la Confédération africaine de football (CAF)…

Bounou a été barré par le Camerounais André Onana, qu'il a pourtant devancé pour le prix de gardien de l'année et qui ne figurait même pas dans la liste des 30 nommés pour le titre de Joueur Africain de l'année. Comment expliquer cette incohérence ? Tout simplement parce que les votants ne sont pas les mêmes. Alors que la Commission Technique de la CAF, des journalistes, des joueurs et des entraîneurs ont élu le meilleur gardien, seuls les joueurs professionnels étaient invités à désigner le onze de l'année par l'intermédiaire de la FIFpro. Et ces derniers ont accordé leurs faveurs au Lion Indomptable, finaliste de la Ligue des champions avec l'Inter Milan, plutôt qu'au 13e du dernier Ballon d'Or…

Mahrez a quant à lui été devancé par Sadio Mané qui sortait pourtant d'une saison ratée au Bayern Munich en plus de son absence sur blessure à la Coupe du monde 2022. Pourtant auréolé du triplé FA Cup-Premier League-Ligue des champions, le Fennec peut logiquement l'avoir mauvaise pour la deuxième fois en l'espace de quelques jours…

Le Maroc grand lésé ?

Malgré le parcours historique jusqu'en demi-finales de la Coupe du monde 2022, le Maroc pourra presque rager de compter seulement 2 représentants dans ce onze, et pas seulement en raison de l'absence de Bounou. Alors que Nayef Aguerd et Romain Saïss ont brillé au Qatar, Kalidou Koulibaly, qui sort d'une saison chaotique à Chelsea, leur a été préféré de manière incompréhensible en défense centrale, ajoutant une polémique supplémentaire…

Pour le reste, la composition de ce onze est assez logique avec notamment le Joueur Africain de l'année, Victor Osimhen, Mohamed Salah, 11e du dernier Ballon d'Or, et Chancel Mbemba, élu meilleur joueur africain du dernier exercice de Ligue 1. On retrouve aussi André-Frank Zambo Anguissa, sacré champion d'Italie avec Naples, et les Ghanéens Thomas Partey et Mohammed Kudus.

L'équipe-type africaine de l'année 2023 (FIFpro) :

André Onana – Achraf Hakimi, Kalidou Koulibaly, Chancel Mbemba – Thomas Partey, Zambo Anguissa, Mohammed Kudus, Sofyan Amrabat – Mohamed Salah, Victor Osimhen, Sadio Mané.

Avatar photo
Lantheaume Romain

Je suis tombé amoureux du foot africain avec Didier Drogba, puis j’ai découvert Afrik-Foot en 2013. Depuis, nous ne nous sommes plus lâchés !