Ballon d’Or Africain 2023 : Osimhen sacré à Marrakech, 24 ans après !

Sans surprise, Victor Osimhen a remporté le titre de Joueur Africain de l'année, plus connu sous le nom de Ballon d'Or Africain, ce lundi soir à l'occasion de la cérémonie des CAF Awards à Marrakech, au Maroc.

Alors que le Marocain Yassine Bounou et l'Algérien Riyad Mahrez, qui semblaient représenter ses deux concurrents les plus sérieux, ne figuraient pas sur le podium à la surprise générale, l'attaquant de Naples a logiquement devancé les deux autres finalistes, Mohamed Salah (Egypte, Liverpool), sacré en 2017 et 2018, et Achraf Hakimi (Maroc, Paris Saint-Germain). Osimhen est le premier Nigérian sacré depuis 1999 et le 4e Super Eagle de l'histoire à soulever le trophée après Rashidi Yekini (1993), Emmanuel Amunike (1994), Nwankwo Kanu (1996, 1999) et Victor Ikpeba (1997). Il avait terminé 8e du dernier Ballon d'Or, soit l'Africain le mieux classé de cette édition.

Le doublé pour le Nigeria

Sacré champion d'Italie avec Naples (une première depuis 33 ans pour le club de Diego Maradona), l'ancien Lillois a également terminé meilleur buteur de Serie A avec 26 pions en 32 apparitions et il a récemment été sacré aussi meilleur joueur du championnat. Il est par ailleurs devenu le meilleur buteur africain de l’histoire de la Serie A en effaçant des tablettes Samuel Eto’o et George Weah.

Malgré l'absence du Nigeria à la Coupe du monde 2022, le natif de Lagos s'imposait donc comme l'inévitable successeur du Sénégalais Sadio Mané, sacré en 2019 et 2022. Hormis son excellente Coupe du monde 2022, Hakimi avait en effet peu d'arguments à lui opposer, tout comme Salah, plombé par la saison ratée de Liverpool malgré une nouvelle moisson de buts. Avec également le sacre d'Asisat Oshoala, élue Joueuse de l’Année chez les femmes pour la 6e fois quelques minutes plus tôt, le Nigeria réalise un sacré doublé !

Avatar photo
Lantheaume Romain

Je suis tombé amoureux du foot africain avec Didier Drogba, puis j’ai découvert Afrik-Foot en 2013. Depuis, nous ne nous sommes plus lâchés !