Palestine : l’Algérie suspend son championnat ! (officiel)

Alors que la contre-offensive d’Israël se poursuit sur Gaza, la Fédération algérienne de football (FAF), a annoncé ce mercredi la «suspension de toutes les manifestations footbalistiques jusqu’à nouvel ordre» en «solidarité avec le peuple palestinien». La Ligue 1 où évoluent des stars comme Youcef Belaïli, Raïs M'Bolhi et Djamel Benlamri est donc interrompue.

«Exprimant sa solidarité avec le peuple frère palestinien résistant et par respect aux mémoires des vénérables et glorieux martyrs victimes des agressions sionistes sauvages, commises dans le secteur de Gaza contre les populations en Palestine occupée, la Fédération algérienne de football (FAF) a décidé de suspendre toutes les compétitions et les rencontres de football, jusqu’à nouvel ordre», a écrit la FAF dans un communiqué. La note intervient au lendemain d’une frappe sur l'hôpital Ahli Arab (Baptiste) dans la ville de Gaza, ayant fait près de 500 morts.

La FAF avait déjà témoigné sa solidarité le 15 octobre dernier en annonçant sa décision d’abriter les matchs de la Palestine pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2026 et la Coupe d’Asie 2027. « La Fédération algérienne de football, en exécution des directives des hautes autorités du pays et suite à la demande formulée par le Président de la Fédération palestinienne de football, M. Jibril RAJOUB, a décidé d’accueillir en Algérie tous les matchs officiels et non officiels rentrant dans le cadre de la préparation de la sélection palestinienne de football aux éliminatoires de la Coupe du monde 2026 et de la Coupe d’Asie des nations 2027 et de prendre en charge tous les frais liés à ces événements. Dans ce cadre, le Président de la fédération algérienne de football, M. Walid SADI, annonce que notre pays va accueillir le match officiel Palestine – Australie, prévu le 21 novembre 2023, qui s’inscrit dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde 2026 », indiquait l’instance.

Le message fort de Mahrez

Quelques instants après le bombardement de Gaza, la star du football algérien Riyad Mahrez, avait exprimé son soutien à la Palestine, en relayant notamment le slogan populaire « Palestine Libre » et le message d'Eric Cantona. « Défendre les droits de l'homme des Palestiniens ne signifie pas être en faveur du Hamas. Dire ‘Libérez la Palestine' ne signifie pas être antisémite ou vouloir que tous les Juifs partent. ‘Palestine libre' signifie libérer les Palestiniens de l’occupation israélienne qui leur vole leurs droits fondamentaux depuis 75 ans. ‘Palestine libre' signifie arrêter de mettre en cage 2,3 millions de personnes. “Palestine libre” signifie mettre fin à l’apartheid imposé par le gouvernement israélien. “Palestine libre” signifie donner aux Palestiniens le contrôle de l’infrastructure de base de leur terre », a posté le capitaine de l’équipe d’Algérie.

Palestine : l’Algérie suspend son championnat ! (officiel)
Prudence Ahanogbe