Courtisé à la fois par le Maroc et les Pays-Bas, le jeune ailier du PSV Eindhoven, Mohamed Ihattaren, a annoncé en début de mois sa décision d’opter pour les Oranje. Contrairement aux accusations de Ruud Gullit, le Maroc n’a pas directement proposé de l’argent au joueur de 17 ans pour tenter de le convaincre. En revanche, le média néerlandais AD explique que les émissaires du Royaume chérifien ont bien abordé les avantages financiers qu’il y aurait à jouer pour les Lions de l’Atlas lors de la rencontre avec la famille Ihattaren, mais en prenant soin de rester très prudents dans les mots employés afin de ne pas donner l’impression de chercher à « acheter » le joueur.

«Dans ces situations, une aide est offerte lors du démarrage d’une entreprise. Par exemple, devenir propriétaire d’un hôtel sur la côte avec 150 chambres et 30 maisons individuelles. Le revenu est pour vous en tant que propriétaire», auraient en substance déclaré les ambassadeurs marocains. Cette perspective n’aura pas suffi à convaincre Ihattaren, né et formé aux Pays-Bas et qui estimait n’avoir aucun lien footballistique avec le Maroc.