Malgré la défaite contre l’Irak (1-2) en amical samedi pour la première sortie après la CAN 2015, Florent Ibenge, le sélectionneur de la RD Congo, a voulu rester positif. « Le premier enseignement c’est qu’on a perdu. Nous devrons nous améliorer. Et le second, ce qu’on a découvert des jeunes garçons qui ont fait quand même plaisir à voir« , souligne le technicien pour Radio Okapi, en faisant notamment référence à Paul-José Mpoku, buteur pour sa première cape. « Il faut qu’ils mettent du réalisme, sinon, c’est de bon augure pour l’avenir« , assure-t-il. Florent Ibenge a également fait son mea culpa en reconnaissant qu’il a opté pour un système « pas simple » pour les joueurs, « notamment en milieu du terrain où j’ai laissé seulement Youssouf Mulumbu comme milieu récupérateur.«